Estime de soi

D'après André et Lelord (1999), l'estime de soi a différentes composantes qui peuvent être représentées sous forme d'une fleur (Rieker-Agranier et Fossati, 2001) :

  • Une bonne estime de soi parentale, un amour parental inconditionnel, une éducation cohérente (avec le sens des limites), une valorisation des initiatives de l’enfant (les racines de la fleur).

  • Les trois composantes de l’estime de soi : l’amour de soi, la vision de soi et la confiance en soi (les étamines de la fleur).

  • Pour nourrir l'estime de soi, il est nécessaire de trouver un équilibre entre l’amour des autres (le sentiment d’être aimé) et le sentiment d’être compétent (la performance) (l'arrosoir).

  • Nos schémas cognitifs, autrement dit notre façon de penser (les feuilles de la fleur).

Source : Thérapie cognitive en groupe de l’estime de soi chez des patients obèses : Un nouvel outil : La fleur de l’estime ; Fossati, Rieker, Golay ; 2004

Please reload

Confiance en soi

On parle de "confiance en soi" mais en réalité il y a quatre dimensions qui interagissent :

  1. La confiance de base ou sécurité intérieure : sentir que l'on a sa place dans sa famille, dans la vie et que l'on peut avoir confiance en son corps. L'amour en est le carburant !

  2. La confiance en sa personne propre : elle se développe par la possibilité de faire ses propres choix, la réflexion, la projection dans l'avenir, l'accueil de nos émotions...

  3. La confiance en ses compétences : faire des erreurs et apprendre de chaque erreur construit la              confiance !

  4. La confiance relationnelle ou sociale : la perte de cette confiance est la conséquence d'une soumission.

Le manque de confiance en soi est proportionnel à l'absence de pouvoir sur soi, sur sa vie. La confiance en soi n'est pas quelque chose que l'on a ou pas : ça se cultive !!!

Source : La confiance en soi d'Isabelle FILLIOZAT et Chantal ROJZMAN

Affirmation de soi

Trois types de comportements relationnels existent :

  • Le comportement INHIBE ou PASSIF : retient son avis, est dominé par l'autre, frustré, ne se respecte pas.

  • Le comportement AGRESSIF : impose son avis, domine l'autre, est énervé, ne respecte pas l'autre.

  • Le comportement AFFIRME : exprime son avis, est égal à l'autre, calme, se respecte et respecte l'autre. La personne exprime le plus directement et le plus sincèrement possible, ce qu'elle pense, veut et ressent, tout en étant le plus à l’écoute possible de ce que l’autre pense, veut et ressent.

"S'affirmer c'est savoir, sans émotion trop importante, demander ou refuser, savoir engager la conversation, verbaliser ses idées et ses sentiments lorsque c'est nécessaire, tout en gardant (on en améliorant) une bonne relation avec l'interlocuteur" Docteur Charly CUNGI

S'affirmer s'apprend !

L'affirmation de soi ne se situe pas comme un point moyen entre agressivité et inhibition mais comme une nouvelle façon de voir les choses et d'agir. Les techniques d’affirmation de soi sont des techniques de communication verbales et non verbales, permettant de faciliter ou d’améliorer les relations interpersonnelles.​

Source : Savoir s'affirmer du Docteur Charly CUNGI

Please reload

"Rien n'est plus stimulant que de se surprendre soi-même."  

Steve MARTIN