"La vie, c'est comme une bicyclette,

il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre"

Albert Einstein, physicien helvético-américain prix Nobel de physique

Activité Physique

On entend par Activité Physique tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsable d'une augmentation de la dépense énergétique.

 
L'activité physique regroupe à la fois :
  • l'activité physique de la vie quotidienne : ménage, repassage, vaisselle, jardinage, courses, marche, usage des escaliers...
  • l'activité physique de la vie professionnelle.
  • l'activité physique de loisirs : ballade, promenade, aquagym, vélo, gym douce...
  • la pratique sportive.

Sport

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, le Sport est un sous-ensemble spécialisé et organisé de l'activité physique, où intervient la notion de réglementation, de performance et de régularité. 

 

Exemples : football, tennis, water-polo, judo, 100m...

Bienfaits

Que l’on soit ou non diabétique, l’activité physique joue un rôle primordial pour la santé et prévenir les maladies. Elle permet :

  • un bien-être et une meilleure forme physique ;

  • une diminution des risques d’ostéoporose et d’arthrite ;

  • une diminution des risques de maladies cardiovasculaires (diminution de la tension artérielle à court et à moyen terme, des niveaux de cholestérol et de triglycérides dans le sang) ;

  • une réduction du stress et une augmentation de l’estime de soi ;

  • une augmentation du niveau d’énergie et une sensation de bien-être ;

  • une amélioration de la confiance en soi et une meilleure qualité de vie ;

  • une action préventive et curative du diabète en raison de son effet hypoglycémiant.

 

Pratiquer une activité physique représente un véritable traitement du diabète de type II, aussi important que les règles diététiques et les médicaments. En effet, l’activité physique augmente l’efficacité de l’insuline et fait baisser le taux de sucre dans le sang.

La pratique d’activité physique aide à prévenir les complications à long terme du diabète. Chez les personnes pré-diabétiques, elle peut retarder l’apparition du diabète.

Recommandations

L'Organisation Mondiale de la Santé définit les recommandations concernant la pratique d'activités physiques comme suit :

  • Pratiquer au moins 150 minutes hebdomadaires d’une activité physique d’intensité modérée, ou au moins 75 minutes hebdomadaires d’une activité physique intense, ou une combinaison équivalente d’activité physique d’intensité modérée à forte ;

  • Pour en retirer des bienfaits supplémentaires en matière de santé, les adultes devraient porter à 300 minutes par semaine la pratique d’une activité physique d’intensité modérée ou l’équivalent ;

  • Des activités de renforcement musculaire mettant en jeu les principaux groupes de muscles  devraient être pratiquées deux jours par semaine ou plus ;

  • Les personnes à mobilité réduite devraient pratiquer une activité physique pour améliorer leur équilibre et prévenir les chutes à raison de trois jours par semaine ou plus. 

 

L’intensité varie d’une personne à l’autre. Pour qu’elle soit profitable du point de vue de l’endurance cardiorespiratoire, toute activité doit être pratiquée par tranche d’au moins 10 minutes.

Sedentarité

La sédentarité est un mode de vie caractérisé par une fréquence faible, voire nulle, de déplacements.

 

En sociologie et dans le domaine de la santé, la sédentarité est caractérisée par une position assise la plus grande partie de la journée.

Ce mode de vie, caractéristique des civilisations modernes (particulièrement dans les civilisations occidentales), est nuisible pour la santé physique (facteur aggravant de l'obésité, de la fatigue, etc.) et psychique (dépression, trouble du comportement alimentaire, etc.).

Please reload

Il est recommandé de pratiquer une Activité Physique et ou Sportive pour améliorer sa santé (physique et mentale)

  • soit 3 à 5 fois par semaine, environ 45 min, à intensité modérée.

  • soit tous les jours, environ 30 min, à intensité modérée.

L'intensité modérée peut être repérée par des signes physiologiques comme le début de l'essoufflement, tout en étant en aisance respiratoire (j'arrive encore à parler pendant ma pratique) ou comme la sudation.

Pour ceux et celles qui ont un cardio-fréquence mètre à disposition, l'intensité modérée est estimée entre 55% et 70% de la fréquence cardiaque maximale théorique (220 - Age).

Choisissez une Activité Physique qui vous procure du PLAISIR, afin de pérenniser celle-ci et faire qu'elle devienne une habitude .

Précautions à prendre en cas de traitement hypoglycémiant : 

  • Mesurer la glycémie avant et après la pratique afin d'anticiper une possible hypoglycémie et se rendre compte de la baisse de celle ci en fonction du type d'activité et de l'intensité.

  • Avoir son lecteur glycémique sur soi.

  • Avoir toujours sur soi de quoi  se re-sucrer.

  • Avoir un téléphone sur soi si la pratique se fait seul.